Fermeture des lignes aériennes Sky Regional alors que le contrat d’Air Canada Express est transféré à Jazz Aviation LP

 

Sky Regional Airlines Inc. sera le premier transporteur aérien canadien à fermer ses portes dans le chaos qui règne dans le secteur du transport aérien en raison de la pandémie. Il fermera donc définitivement le 28 mars 2021.

Air Canada a déclaré lundi que l’entreprise « consolidait » ses vols régionaux chez Jazz Aviation, basée à Halifax, afin d’économiser 400 millions de dollars dans le cadre de l’accord sur 15 ans. Sky Regional offrait des vols, à partir de Toronto, partout au Canada et vers les États-Unis grâce à une flotte de 25 avions Embraer E175 sous le nom d’Air Canada Express.

Ce changement de fournisseur est une mesure de réduction des coûts prise par Air Canada pour surmonter les impacts dévastateurs de la pandémie. Selon Air Canada, l’entreprise économisera 400 millions de dollars dans le cadre de l’accord de 15 ans.

Le travail fait dans les aéroports d’Air Canada, par les membres de la section locale 2002 d’Unifor, n’est pas affecté par le changement de fournisseur de services. Leur convention collective couvre la juridiction du travail et, par conséquent, les membres vont assurer l’enregistrement et l’embarquement à bord des avions d’Air Canada, d’Air Canada Express, de Jazz Aviation LP ou d’Air Transat.

L’Air Line Pilots Association, le syndicat représentant 300 pilotes de Sky Regional, négociera avec Jazz Aviation LP pour garantir les emplois dans le contexte de la pandémie qui a entraîné la mise à pied de milliers de travailleuses et travailleurs de compagnies aériennes.

Ces travailleuses et travailleurs ont la chance de faire partie d’un syndicat qui défend leurs intérêts en négociant un processus d’embauche préférentielle chez le nouveau fournisseur devant l’évolution constante du secteur du transport aérien au Canada.

 

Le SCFP conclut une entente de principe avec Onex WestJet

 

Cette semaine, le SCFP a conclu une entente de principe avec la ligne principale de WestJet. Malgré les mises à pied massives et les bouleversements au sein du transporteur aérien, c’est un soupir de soulagement pour le personnel de cabine qu’une convention collective protégera. L’entente prévoit que le SCFP jouera un rôle actif dans les décisions du transporteur aérien qui touchent les travailleuses et travailleurs au quotidien.

Les membres du SCFP examineront l’entente et entameront le processus de ratification au cours des prochaines semaines.

Unifor félicite le SCFP pour la tâche accomplie puisqu’il n’est pas été facile de négocier avec Onex WestJet dans le contexte de la pandémie alors que l’entreprise continue d’appliquer des mesures de réduction des coûts sur le dos des travailleuses et travailleurs.

Le SCFP représente aussi le personnel de cabine des filiales de WestJet, soit WestJet Encore et Swoop, et espère que cette entente mènera à des ententes similaires dans l’ensemble de la compagnie aérienne.

 

WestJet célèbre son 25e anniversaire

 

Pour célébrer cet important jalon, l’entreprise a recréé son premier vol entre Calgary et Vancouver en compagnie de travailleuses et de travailleurs de WestJet ayant assuré le vol lors de cette première journée, y compris le commandant de bord, le copilote, des membres de l’équipage de cabine et des répartiteurs. Heureusement, Onex WestJet emploie toujours des travailleuses et travailleurs dans les aéroports de Calgary et de Vancouver, permettant ainsi à toute l’équipe de célébrer l’occasion.

C’est avec une grande fierté que les WestJetters ont célébré cette journée en se remémorant l’entreprise de l’époque. Au début, WestJet traitait ses travailleuses et travailleurs comme des membres de la famille. Bon nombre d’entre eux avaient le cœur lourd pour ces collègues qui ont travaillé avec eux dans l’ensemble du réseau il y a 25 ans, mais dont les postes ont malheureusement été confiés en sous-traitance alors qu’Onex WestJet cherche des mesures de réduction des coûts et que l’entreprise continue de changer son orientation.

Tandis que les changements se poursuivent dans le secteur du transport aérien et au sein des compagnies aériennes du pays, la carte d’adhésion au syndicat est l’outil le plus précieux que peuvent avoir en leur possession les travailleuses et travailleurs. Il est temps pour les travailleuses et travailleurs des aéroports d’Onex WestJet de prendre place à la table de négociation et de devenir des participants actifs pour assurer leur avenir.

Prenez des mesures pour protéger votre avenir. Demandez à vos collègues de signer une carte d’adhésion à Unifor en visitant la page join.unifor.org/federalcard. Il est temps de prendre place à la table de négociation.

 


Québec
Ada Zampini, Unifor
[email protected] | 514-701-6227

Ontario
Billy O'Neill, Unifor
[email protected] | 416-605-1443

Prairies
Bruce Fafard, Unifor
[email protected] | 587-341-0945

Colombie-Britannique
Simon Lau, Unifor
[email protected] | 778-928-9630

Atlantique
Patrick Murray, Unifor
[email protected] | 506-850-7996